Extraits du Conseil municipal du 11 février 2020

Maire Tutino a déclaré la séance ouverte à 19h30. 12 résidents étaient présents.

Période de questions I

– Concernant le système septique de l’école Joseph Henrico, un résident a demandé s’il y a eu du progrès dans ce dossier – Le tout est maintenant dans les mains de la Commission scolaire qui doit obtenir l’autorisation du gouvernement et initier les travaux; l’information est affichée sur le site web; le DG rencontrera le résident pour en discuter en détails.

– Est-ce permis d’installer une clôture autour de sa propriété pour éviter que son entrée et sa pelouse ne soient endommagées par les camions qui travaillent dans le site de construction à côté? – À vérifier avec les Travaux publics pour savoir ce qui est permis and sous quelles conditions.

– Demande pour un meilleur éclairage derrière la Grange Rouge, près de la patinoire – L’éclairage sera vérifié et un suivi sera fait.

– Le propriétaire d’une résidence récemment construite a été informé que sa pompe à chaleur doit être placée ailleurs car elle n’est pas conforme au règlement 3.4D – Le problème sera discuté séparément dans une réunion avec les parties intéressées.

– Est-ce qu’il serait possible au Conseil de remplacer rapidement la pénalité de $900 pour l’abattage d’arbres par un montant plus élevé et plus dissuasif? – Il serait souhaitable de regrouper tout ce qui concerne les arbres dans un seul nouveau règlement afin de simplifier le processus pour de tels changements.

– Pourquoi remplacer le panneau électronique existant et en acheter un autre au coût de $60,000? – Le panneau électronique existant est trop vieux et commence à être moins fiable, donc il fallait le remplacer.

– Demande pour inclure une annonce pour un évènement communautaire dans le panneau électronique et le « mail chimp » de la ville – Il faut faire la demande par téléphone ou en ligne et voir si l’annonce est conforme au critères.

– Remerciements adressés à la Ville et au Conseil pour : 1) les améliorations apportées aux patinoires de la Ville; 2) la rapidité du déneigement dans les rues et chemins de la ville lors de la dernière tempête de neige; 3) pour le support constant accordé à la Garde côtière.

SPVM – Station 1 – Commandant Bigras

Commandant Bigras, Station 3, remplaçant Commandant Breton (en congé maladie dû à un accident non lié au travail), a assuré les résidents que la qualité et le niveau des services de la SPVM ne sont pas affectés durant cette période intérimaire. Bien que Baie-D’Urfé continue d’avoir peu d’accidents et d’activités criminelles, la ville a connu récemment une hausse significative du nombre d’infractions (deux en janvier et trois dans les deux dernières semaines). La Police est en phase d’analyse de faits, mais il en ressort déjà que ces infractions auraient eu lieu généralement en fin d’après-midi/début de soirée, par une fenêtre ou porte en arrière.  Les résidents sont encouragés d’appeler la station de police ou le 911 s’ils constatent des présences ou mouvements suspects. Il est aussi recommandé de verrouiller toutes les portes et fenêtres, d’avoir un éclairage adéquat et, en cas d’absence, de s’assurer que des amis, voisins, ou autres surveillent la propriété.

Rapport de la Mairesse

1) Pour la Berme, comme déjà annoncé, la MTQ a accepté de financer 50% du coût du projet à condition de d’une extension de 65m, de 859m à 915m, pour un coût dépassant $5 millions. Le financement de 50% sera rétroactif, c.a.d. que la Ville récupèrera la moitié de ses dépenses antérieures. Par contre, la cédule du projet change et les appels d’offres ne seront lancés que vers la fin de 2020 2) En ce qui est des impôts, la Ville avait estimé dans son budget des recettes fiscales de $18.1 millions, mais en fait elle a réalisé un montant de $18.5 millions en raison des nouvelles évaluations des propriétés non-résidentielles, donc un surplus de $400,000. 3) Alors que le Club de Curling célèbre en février son 60ième anniversaire, il est important de souligner son rôle dans la communauté à travers les années et son récent rebondissement avec 200 membres, redevenant un centre d’activités sportives et sociales; les résidents sont encouragés à visiter et à essayer ce sport d’hiver. 4) La « Commission sur l’eau, l’environnement, le développement durable et les grands parcs » a pour mandat la gestion des déchets en vue d’arriver à zéro déchets en 2030. Elle regroupe la Ville de Montréal et les villes défusionnées et Maire Tutino est VP de ces dernières. Depuis septembre, la Commission a organisé et écouté nombreuses consultations publiques et présentations (Susan Hawker, résidente, était parmi les présentateurs). La Commission passera en revue tout ce matériel et soumettra ses recommandations à la Ville de Montréal et aux villes défusionnées en mars.  L’objectif de zéro déchet en 2030 serait difficile pour les villes défusionnées mais impossible pour la Ville de Montréal.  5) L’Assemblée nationale vient d’approuver la Loi 40 portant sur la gouvernance scolaire. Entre autres, la loi stipule que les centres de services, qui remplaceront les commissions scolaires, pourraient réquisitionner gratuitement des terrains dans des municipalités locales pour en faire une école ou un centre. Cela poserait un risque à nos parcs et espaces verts qui deviendraient des cibles potentielles pour des nouvelles constructions. Les municipalités comptent former un front uni pour protester  contre de tels termes.

Rapports des Conseillers

Conseiller Lowensteyn – 1) Le 10 février, a participé à une réunion qui comptait 11 résidents de différentes villes (Baie-D’Urfé, Senneville, Lachine, Dorval, Pointe Claire, Westmount, Beaconsfield, Ste-Anne de Bellevue) pour discuter du recyclage et des meilleures pratiques. 2) Le 12 février Provigo distribuera des sacs réutilisables en coton avec le logo de la Ville. Des redistributions auront lieu plus tard lors d’évènements futurs.3) L’Association des Résidents célèbre cette année encore la Journée internationale de la femme le 8 mars avec le thème : « Prendre soin de ses proches et de soi ». 4) Le Festival d’hiver aura lieu le 15 février avec des activités pour tous.

Conseiller Ektvedt – A assisté, dans l’absence de Conseiller Phelps, à une réunion publique pour le Comité de démolition; deux présentations faites : par le Directeur de l’urbanisme et par le requérant. Une réunion bien gérée et informative.

Conseiller Doherty  1) Hydro Québec, en réponse à une demande antérieure, a confirmé sa présence pour une rencontre avec les VCops pour les aider à identifier des problèemes qui risqueraient de causer une panne d’électricité. 2) Pour ce qui est du déneigement, Baie-D’Urfé a été parmi les premières villes à déneiger ses bornes d’incendie.

 Rapport du Directeur général

1) Pour le CPE, il y a eu des rencontres avec les architectes et un premier sketch de la garderie sera bientôt présenté au Conseil, suivie par une consultation publique, probablement en mars. 2) La première ébauche de la rénovation/extension de l’Hôtel de Ville a été soumise au Conseil qui a demandé des modifications; la nouvelle version sera soumise en février et si acceptée, l’information sera publique et affichée sur le site web de la Ville. 3) Remplacement bientôt du système septique du Club de curling, suivi par le remplacement de ceux de l’Hôtel de Ville. 4) Le DG a initié une réflexion et est devenu membre d’un Comité stratégique de développement au sujet de l’impact de la technologie 5G sur les villes.  Cette technologie exige l’installation d’un grand nombre d’antennes séparées les unes des autres par un 100m de distance. Les ramifications de cette technologie sont immenses et Montréal essaie de contrôler ces installations avant de les autoriser.

Correspondance

1) Lettre informant la Ville que l’école Joseph Henrico introduira en septembre des classes préscolaires pour les enfants de 4 ans, donc une option de garderie gratuite. 2) Lettre de plainte pour l’éclairage excessif au 21 Sunny Acres – L’éclairage excessif est devenu un problème général qui sera adressé par le Conseil, mais pour le moment chaque plainte sera gérée séparément.

Finances

Dépôt de la liste des dépenses pour  le 13 décembre 2019 et pour janvier 2020.

 Parc, Loisirs et Environnement

Approbation d’un contrat de $21,495 pour la préparation des plans pour la construction d’un sentier pour piétons, comprenant une table piquenique, deux bancs, deux poubelles et une fontaine d’eau.

Travaux publics et Infrastructure de la Ville

Approbations : 1) Des services professionnels d’arpenteur géomètre pour la construction du nouveau CPE, au montant de $24,604. 2) De l’acquisition d’un véhicule électrique de VW Vaudreuil, au montant de $32,856. 3) De la modification du contrat des Services de déneigement pour refléter l’augmentation du coût de la vie. 4) De l’annulation du contrat de la réfection de la voie de service de l’A-40 et du boulevard Morgan; besoin d’une réfection plus solide et durable; les travaux reprendront l’année prochaine.  5) De l’achat d’un tracteur tout usage pour les trottoirs. 6) De la signature d’une Lettre d’entente de partage des données géo spatiales avec la Ville de Montréal, afin que Baie-D’Urfé puisse accéder à sa carte géomatique du réseau et d’y ajouter son plan de drainage.

Urbanisme

Autorisation (par vote majoritaire) pour l’installation d’un bâtiment temporaire – 53 Lakeview qui sera utilisé par les travailleurs en hiver.

Services aux Citoyens et Affaires communautaires

Approbations de 1) La demande de l’école Dorset pour utiliser le parc Rhian-Wilkinson, des espaces verts et de la Ferme Fritz pour l’événement : la Course Junior LBPSB XCountry les 11 et 12 mai 2020. 2)  Une subvention de $46/semaine/enfant pour les parents dont les enfants joindront le camp d’été de Senneville durant l’été 2020.e

Période de Questions II

–  Est-ce que le projet d’avoir un camp d’été à Baie-D’Urfé sera reconsidéré dans l’avenir?  – Trop tôt pour le dire, mais l’option du camp d’été de Senneville est une première étape à évaluer.

–  Combien de places seraient disponibles à la nouvelle classe préscolaire et quel serait l’impact sur la nouvelle garderie de Baie-D’Urfé? – Le nombre de places n’a pas été communiqué; pas d’impact sur la nouvelle garderie car très peu d’enfants viennent de Joseph Henrico, et la demande est plus pour les tout-petits et bambins.

–  Est-ce que la nouvelle technologie 5G présente des risques pour la santé des résidents? – Elle sera sous la juridiction fédérale et devra se conformer à son code de sécurité.  Mais par contre, 5G est une technologie très intrusive et cause beaucoup de préoccupations.

Nadia Bissada pour l’Entre Nous